© Postmedia.ch - Lorin Wüscher -  2017 

Le directeur de postproduction (DPP) est un coordinateur de projet. Il assure la communication entre les différents intervenants et veille, à chaque étape, à la bonne transmission du projet d'un opérateur à l'autre.

 

Le DPP supervise l’exécution des travaux en s’assurant que ces derniers correspondent aux intentions de la production et qu’ils répondent aux standards de qualité promus par l’industrie cinématographique.

 

J'assure donc un suivi sur l’ensemble du projet de la fin du tournage jusqu'à la livraison des copies d'exploitation. Mes interventions peuvent être aussi ponctuelles et répondre à des problématiques plus ciblées.

PLANIFICATION

La planification consiste à définir les besoins puis à en organiser la réalisation avec les prestataires. Le projet est donc analysé avec l'équipe de production avant le tournage et nous définissons ensemble le worflow technique en fonction des intentions artistiques et du budget alloué. Sur la base de ce cahier des charges le projet sera planifié et coordonné avec les partenaires désignés.

PRÉPARATION MONTAGE

Au terme du tournage, et en collaboration avec le DIT et/ou le directeur de production, le DPP collecte les rushes et organise leur transfert dans la station de montage avec l’assistant monteur et/ou le monteur. Nous préparons alors les opérations selon le schéma technique défini (workflow) : transcodage des proxy, conversion colorimétrique, synchronisation des prises, etc.

SUIVI DE CONFORMATION ET ETALONNAGE

Le DPP s’assure que la version conformée correspond au montage original et valide celle-ci avant son traitement en phase d'étalonnage. Il apporte également son aide sur les conformations complexes qui impliquent une grande variété de sources, notamment sur certains films documentaires. Enfin, il assure un soutien logistique et pratique au coloriste et/ou au chef opérateur lors de la session d’étalonnage.

GESTION DES EFFETS SPECIAUX

En phase de planification, les plans nécessitant des interventions 2D/3D sont inventoriés avec le réalisateur et le producteur. Leur faisabilité et les options à disposition sont ensuite discutées avec le superviseur VFX pour faire concorder le résultat souhaité avec le budget disponible. Les travaux sont alors planifiés et réalisés sur la base de ce cahier des charges.

GESTION DES SOUS-TITRES

Outre la coordination avec le bureau de traduction pour la création des flux de sous-titres, le DPP vérifie la synchronisation, le positionnement et les éventuels conflits (superposition) avec les titres existants. Il fournit à la production les exports qui lui permettront d'en valider le contenu et la disposition, puis assure l'export des fichiers finaux en fonction des supports de diffusion prévus : DCP, DVD, VoD, etc.

SUPERVISION DU MASTERING

A l’issue des opérations de postproduction, le DPP procède à la vérification complète du master image avec l’opérateur en charge du mastering. Il s’assure que l’image finale soit exempte de tous défauts et veille à ce que les autres masters associés (audio, sous-titres) soient tous synchrones. Il constitue enfin le Digital Source Master (DSM) qu'il transmettra à la production ainsi qu'à la Cinémathèque suisse (dépôt légal).

TESTS & WORFLOW

En fonction du workflow défini, le DPP organise avec le laboratoire le test des principales opérations de postproduction sur la base des images tests fournies par le chef opérateur. Les points usuellement vérifiés sont le transcodage et la synchronisation des médias, leur transfert dans la station de montage, l’export des EDL, le développement des fichiers RAW, l’étalonnage.

PRÉPARATION CONFORMATION

En collaboration avec le monteur et/ou son assistant, le DPP supervise l’export des edit lists audio et vidéo (EDL, AAF, OMF, XML, etc.) et assure leur transmission auprès des prestataires de postproduction (montage audio, étalonnage, effets spéciaux). Parallèlement, il s'assure que toutes les sources nécessaire à la conformation sont disponibles.

SUIVI DU MONTAGE AUDIO
ET MIXAGE

La chaîne du son demande un suivi aussi attentif que celui requis par l’image. Prise de son, synchronisation des rushes, montage image, montage dialogues, sound design, mixage, exports pour la diffusion : chacun des opérateurs concernés est consulté et le flux de travail organisé en conséquence. Booking des voix-off, gestion des musiques et des droits d'auteur peuvent être également assurés par le DPP.

GESTION DES SOURCES ANNEXES

Les sources dites « annexes » qui ne proviennent pas du tournage (photos, éléments graphiques, archives audiovisuelles, etc.) nécessitent souvent des traitements particuliers. Le DPP collecte les médias auprès des organismes associés (INA, RTS, etc.), gère leur acquisition (scan photos, numérisation cassettes) et supervise leur adaptation technique (transcodage PAL-NTSC, upscale SD->HD, désentrelacement, etc). 

GESTION DES TITRES ET CREDITS

Tous les intitulés présents à l’image sont collectés par le DPP auprès de la production : crédits aux génériques, cartons et synthés d’introduction, logos, etc. Celui-ci coordonne ensuite leur création avec le graphiste et gère leur intégration à l’image - statique ou animée - avec l’opérateur vidéo ou l’infographiste désignés. Il assure le processus de soumission-validation auprès de la production et fait le suivi de modification.

GESTION DES DÉLIVRABLES

La qualité et la conformité technique des exports destinés à la diffusion sont de la responsabilité du DPP. Ce dernier planifie et supervise la composition des exports en fonction des modes de diffusion prévus (cinéma, télévision, web), des territoires linguistiques concernés (sous-titres) et des formats requis (DCP, HDCAM, mp4, etc.). Chaque export fait l'objet d'une vérification complète avant leur expédition auprès des diffuseurs.